26/10/2020
Partager sur

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, est venue visiter deux chantiers, vendredi 23 octobre 2020, sur le territoire de Flers Agglo : des travaux d’adaptation au vieillissement réalisés dans la maison de particuliers, à Messei, puis le chantier de démolition de l’immeuble de la rue de La Motte-Ango, à Flers, pour y reconstruire de l’habitat social.

L’adaptation des logements au vieillissement

Emmanuelle Wargon, s’est d’abord rendue au domicile d’un couple de retraités de Messei. Pour pouvoir continuer à vivre dans de bonnes conditions à leur domicile, le CDHAT, le Centre de développement pour l’habitat et l’aménagement des territoires, avait préconisé de remplacer la baignoire par une douche. A cela s’est ajoutée la pose d’une barre de maintien ou encore d’un siège rabattable. Le couple en a profité pour rénover l’ensemble.
Ils ont pu bénéficier des aides financières mises en place dans le cadre de l’OPAH, l’opération programmée d’amélioration de l’habitat, en cours dans les 42 communes de Flers Agglo.

Emmanuelle Wargon s'est rendue au domicile de particuliers, à Messei, en présence de Françoise Tahéri, préfète de l'Orne, Yves Goasdoué, président de Flers Agglo, et Michel Dumaine, maire de Messei, notamment.

Emmanuelle Wargon s’est rendue au domicile de particuliers, à Messei, en présence de Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, Yves Goasdoué, président de Flers Agglo, Jérôme Nury, député de l’Orne, et Michel Dumaine, maire de Messei, notamment.

85 % d’aides sur les travaux

Sur les 7 500 € qu’ont coûté les travaux, ces habitants ont obtenu des subventions de l’Anah, l’agence nationale de l’habitat, à hauteur de 3 450 € et de la caisse de retraite Carsat pour 3 000 €. « L’adaptation du logement au vieillissement est un sujet essentiel pour pouvoir permettre aux aînés de rester chez eux le plus longtemps possible », a précisé Emmanuelle Wargon.
La ministre en a profité pour rappeler l’importance des intercommunalités sur ce sujet. « Les OPAH, les opérations programmées d’amélioration de l’habitat, ne peuvent pas se déployer à l’échelle d’une ville comme Messei. »

Des logements de qualité remplaceront le bâtiment à l’abandon

Ensuite, la ministre déléguée au Logement s’est rendue sur le chantier de la rue de La Motte-Ango, à Flers. L’ensemble immobilier, à l’abandon depuis plusieurs années, est en train d’être démoli. Sur ce site, le bailleur social Orne Habitat prévoit de construire six logements, en lien avec l’opération de renouvellement urbain en cours au quartier Saint-Michel. « Il s’agit d’amener en centre-ville du logement social de grande qualité », a précisé Yves Goasdoué, maire de Flers et président de Flers Agglo.

L'ensemble immobilier rue de la Motte Ango est en train d'être démoli.

L’ensemble immobilier rue de la Motte Ango est en train d’être démoli.

Le chantier est mené dans le cadre de l’OPAH-RU, l’opération programmée d’amélioration de l’habitat de renouvellement urbain, mise en place en centre-ville de Flers, et du programme Action cœur de ville. Des financements ont été sollicités au titre de la résorption de l’habitat insalubre irrémédiable ou dangereux (RHI). L’opération de démolition est subventionnée à 70 % par l’Anah.

1 300 logements rénovés depuis 2008

Depuis 2008, les OPAH ont permis « de rénover 1 300 logements de Flers Agglo », a rappelé Yves Goasdoué, ce qui a généré environ 23 millions d’euros de travaux réalisés en grande majorité par des entreprises locales.