10/05/2022
Partager sur

Le dispositif des Éco-défis débarque dans l’Orne à l’initiative de Flers Agglo et de la Chambre des métiers et de l’Artisanat de Normandie. Ce partenariat a été formalisé par la signature d’une convention, vendredi 6 mai 2022, entre Yves Goasdoué, président de Flers Agglo, et Bruno Balloche, président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat Normandie-Orne.

Les Éco-défis vont permettre de valoriser 30 commerces et entreprises artisanales, situés sur le territoire de Flers Agglo, engagés dans une démarche éco-responsable. Pour obtenir cette labellisation, ils devront relever au moins trois challenges en faveur du développement durable parmi les 41 au programme.

Valoriser son entreprise

Ces défis sont répartis selon sept thématiques : démarches et consommation responsable, énergie, eau, gaz à effet de serre, transport et déplacements, prévention des déchets et gestion des déchets. Tout au long de la démarche, les entreprises sont accompagnées par les conseillers de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, d’abord dans le choix des défis puis dans leur mise en œuvre, étape après étape.

Les objectifs atteints, les défis doivent être validés avant l’obtention du label « Éco-défis ». Il prouve que l’entreprise artisanale met en place des actions vertueuses, précises et mesurables afin de respecter l’environnement et cela permet aussi de réaliser des économies financières.

« C’est une convention qui nous tient à cœur« , a assuré Yves Goasdoué. « Les défis qui s’ouvrent devant nous sont énormes« . Il s’agit aussi, selon lui, d’accompagner encore mieux les artisans du territoire.

« Les questions environnementales et la transition écologique sont un enjeu majeur […]. Il est temps de passer à l’acte« , a insisté Bruno Balloche. Il a rappelé qu’une vingtaine d’entreprises était déjà engagée dans cette démarche.

Des actions concrètes

Parmi elles, la boulangerie Tabouret, à Briouze. Christophe Tabouret a déjà fait des efforts significatifs sur les sacs en plastique. En les ramenant, les clients gagnent 10 centimes sur la coupe. Il en utilise dix fois moins depuis. L’artisan s’approvisionne également auprès de fermes voisines notamment pour le lait, livré en seau. C’est autant de briques économisées. Prochain chantier pour le boulanger : passer à un éclairage Led.

La convention éco-défis se déroule de mars à décembre 2022. Elle est financée par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat à hauteur de 3 185 € et par Flers Agglo à hauteur de 12 740 € soit un budget total de 15 925 €. Cette action est menée par Flers Agglo dans le cadre de son Plan Climat Air Énergie Territorial et du plan d’actions d’économie circulaire mis en place en décembre 2021.

Téléchargez la plaquette éco defis