10/03/2022
Partager sur

Même si la délinquance flérienne peut être qualifiée de modeste, certaines incivilités et atteintes à la tranquillité publique impactent la qualité du vivre-ensemble et accentuent le ressenti d’insécurité. Il s’agit d’une préoccupation forte tant pour les élus, que pour les autorités administratives et judiciaires qui entendent répondre aux attentes de la population flérienne dans le cadre d’un partenariat de sécurité renouvelé.
La loi pour une sécurité globale préservant les libertés entend consacrer le principe de continuum de sécurité. Ainsi, un nouvel outil (le Contrat de Sécurité Intégrée) est proposé, dans le cadre de la sécurité du quotidien.
C’est dans ce contexte que le Contrat de Sécurité Intégrée a été signé mercredi 9 mars 2022 entre Sébastien Jallet, préfet de l’Orne, Florence Sroda, procureure de la République près le tribunal judiciaire d’Argentan, et Yves Goasdoué, maire de Flers et président de Flers Agglo. Ce dispositif intègre un certain nombre d’engagements réciproques pour une durée de 5 ans.

Six thématiques

Le contrat a été construit autour de six thématiques que sont la sécurité, la justice, la prévention de la délinquance, la politique de la ville, l’éducation et la lutte contre la radicalisation et le séparatisme. Les parties s’engagent à renforcer leurs moyens respectifs et travailler en synergie sur ces différents sujets. Ces engagements portent notamment sur le renforcement des moyens humains, matériels et techniques alloués à la Police Nationale et à la Police Municipale, de leur présence sur la voie publique et de leur coordination.
Ils portent aussi sur l’intensification des échanges d’informations et la mise en place de méthodes de travail innovantes visant la résolution collective des situations individuelles, dans le cadre d’un partenariat élargi avec les bailleurs sociaux, les services en charge de la politique de la ville, de l’Éducation nationale, mais également les commerçants, les associations et les habitants.

« Un acte important »

« C’est un acte important, a insisté Yves Goasdoué. Il n’y a pas d’attractivité, ni de développement économique s’il n’y a pas de sécurité« .  Florence Sroda s’est dit satisfaite de cet « engagement de la Ville de Flers en matière de sécurité« .
Sébastien Jallet qui faisait sa première visite à Flers en tant que Préfet de l’Orne a rappelé que trois territoires du département s’étaient engagés jusqu’ici dans cette démarche : Flers, Alençon et L’Aigle. « C’est de la coopération entre acteurs et une approche globale de la sécurité. Il faut être dur avec la délinquance et dur avec ses causes« .