28/02/2022
Partager sur

La poche de résidus d’amiante en forêt de Saint-Clair-de-Halouze, en contrebas du chevalement, est désormais sécurisée. Des travaux de mise en sécurité – d’ampleur et réalisés dans des conditions d’accès et de travail difficiles – ont été financés par la société Valéo, sur la demande d’Yves Goasdoué, maire de Flers et président de Flers Agglo, sur la base d’un accord avec le ministère de l’Environnement. La société Valéo n’était pas tenue juridiquement de les mettre en œuvre. Ces travaux ont été menés en février 2022 par les sociétés COLAS et PREMYS.

Ces déchets amiantés avaient été déposés légalement dans les années 1960 par la société FERODO qui existait alors à Condé-sur-Noireau.

Nature des travaux réalisés

Concrètement le site d’abord été déboisé (le bois pollué a été transféré vers un site approprié pour le détruire) avant de confiner les déchets amiantés avec une membrane géotextile (toile grillagée empêchant l’amiante de remonter à la surface) recouverte de 50 cm de terre afin d’éviter tout danger de dissémination.

Le site est désormais protégé par de gros rochers pour empêcher toute intrusion. Il est interdit d’y pénétrer et sera surveillé. Une signalétique prévient les promeneurs du danger encouru.
2022.02.25 Point presse mise en sécurité déchets amiantés forêt de Saint-Clair-de-Halouze (10)
Ces travaux prévus de longue date ont pris du retard du fait des travaux d’abord réalisés à l’automne 2021 sur la petite route menant jusqu’au chevalement.