22/02/2022
Partager sur

C’est dans le salon des comtes de Flers, au château de Flers, qu’Arthur Allizard, accompagné d’Antoine Simoni, producteur et arrangeur, a installé son matériel du mercredi 16 au vendredi 18 mars 2022, pour travailler sur sa dernière composition, Tomber.
Le musicien, qui a notamment joué au sein des groupes Granville et Gandi Lake, prépare de nouvelles compositions que le public aura bientôt l’occasion de découvrir en ligne.

Un lieu « propice à la création »

« Je manquais d’un lieu pour la création », explique Arthur Allizard. Mathias Helbert du Rave, le Réseau des arts vivants électriques, qui accompagne le musicien, a pensé au château de Flers, « un lieu intemporel et chaleureux propice à la création », estime Mathias Helbert. L’équipe du musée, plus habituée aux plasticiens, a immédiatement accepté. « Nous sommes toujours ravis d’accueillir des artistes. Ils font vivre le lieu. Le musée est actuellement fermé au public mais il se passe des choses ».
Tomber est le troisième titre que l’artiste a composé depuis juillet 2021. « J’ai déjà travaillé la composition et les instruments chez moi. J’ai écrit le texte ici et j’ai enregistré la voix », détaille l’auteur-compositeur qui puise son inspiration dans la chanson française en particulier auprès d’artistes comme Alain Souchon ou William Sheller. « Je l’aide à réaliser ce qu’il a en tête, à arranger et travailler l’aspect technique », ajoute Antoine Simoni.
La prochaine étape sera l’enregistrement en studio pour Arthur Allizard qui envisage également de réaliser un clip. C’est la deuxième fois que le château de Flers accueille un musicien en résidence après Grimace en 2018.