14/12/2021
Partager sur

L’Infrep, l’Institut national de formation et de recherche sur l’éducation permanente, situé rue Jacques-Durrmeyer, à Flers, propose des formations linguistiques en français aux migrants pour l’obtention de leur titre de séjour.
Yves Goasdoué, le maire de Flers, a été invité à échanger avec un groupe de 12 personnes, originaires d’Afghanistan, de Syrie, d’Inde ou de Thaïlande, vendredi 10 décembre 2021.
Les stagiaires avaient préparé de nombreuses questions pour mieux comprendre les institutions françaises. L’emploi, le logement, la recherche de stage, les transports, les professionnels de santé, le rôle du maire… Yves Goasdoué a répondu à toutes les questions y compris sur son parcours avant d’être le premier magistrat de la ville.

Des formations de 100 à 600 heures

« Pour trouver du travail ou une formation, il faut bien parler le français et le comprendre », a insisté l’élu qui a également interrogé les stagiaires en particulier sur leurs conditions de logement ou sur leurs modes de transport.

« Ici, à Flers, ce qui compte le plus, c’est que tout le monde puisse vivre ensemble sans qu’il y ait de difficultés. La force de notre ville, c’est que des gens différents puissent s’entendre, s’écouter et se respecter », a estimé Yves Goasdoué.

Les formations linguistiques de l’Infrep vont de 100 à 600 heures selon le niveau de la personne. Des tests sont réalisés durant le parcours du stagiaire. Une bonne maîtrise de la langue leur permet de mieux s’insérer notamment par le travail.