Partager sur

Comme deux semaines plutôt pour la journée nationale du Souvenir de la Déportation, étaient présents autour de Joseph Lhermite, porte-drapeau, Jean Lavollé, président de l’UNC Flers, Yvan Lemoine, président du Souvenir français de Flers, Annette Lajon, présidente d’honneur des combattants Volontaire de la Résistance, Yves Goasdoué, maire de Flers, Jean-Pierre Hurel, maire adjoint en charge de la mémoire et des cérémonies et Jean-Louis Remande, ancien cheminot et militant CGT.
Dans son message, lu par Yves Goasdoué, Emmanuel Macron, Président de la République, a notamment écrit : « Ce 8 mai ne ressemble pas à un 8 mai. Il n’a pas le goût d’un jour de fête. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous rassembler en nombre devant les monuments de nos villes, sur les places de nos villages, pour nous souvenir ensemble de notre histoire.
Malgré tout, la Nation se retrouve par la pensée et les mille liens que notre mémoire commune tisse entre chacun de nous, cette étoffe des peuples, que nous agitons en ce jour dans un hommage silencieux »
.
Yves Goasdoué a ensuite déposé une gerbe de fleurs au pied du monument. Marquant la fin de cette commémoration du 8 mai 2020.