30/09/2020
Partager sur

Le patrimoine de la Reconstruction est riche, en Normandie. Pour le valoriser, le faire connaître mais aussi le préserver, la Région a décidé de créer le label Patrimoine de la Reconstruction en Normandie.
Flers, avec Saint-Lô et Trèvières, dans la Manche, fait partie des trois premières communes à l’avoir reçu. Hervé Morin, président de Région, est venu le remettre vendredi 25 septembre 2020, dans la salle d’honneur de la mairie.
Un patrimoine, dont « nous pouvons être fiers », a insisté Yves Goasdoué, le maire de Flers, qui a rappelé que la reconstruction de la ville a concerné 6 000 personnes. 46 îlots ont dû être construits. Cela a demandé « une mobilisation des énergies pour penser la ville de demain ».

« Un élément de l’identité »

Ce label doit permettre aux habitants de se réapproprier ce patrimoine, de mettre en réseau les collectivités concernées pour échanger sur les bonnes pratiques en termes d’architecture ou d’urbanisme et de prendre en compte ce patrimoine lors de restaurations. C’est aussi un enjeu touristique pour la Région.
« Il y a 498 villes martyres en Normandie, du sud de la Manche au nord de la Seine-Maritime », a souligné Hervé Morin, « on doit être en capacité de bâtir un élément de l’identité, […] un collectif capable d’en faire un facteur d’attractivité et de rayonnement ». Le président de Région a pris l’exemple du Havre dont « l’image est aujourd’hui transformée car déjà les Havrais ont changé leur regard ».
Des panneaux seront installés à l’entrée des villes labellisées. Un exemplaire a été symboliquement remis à chaque représentant des trois communes précurseurs.