A-A+MailImprimer+

Modernisation du commerce : 26 dossiers retenus depuis juin

Modifié le 22/11/2019

Le Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Pays du Bocage, en partenariat avec Flers Agglo, a mis en place en juin 2019 et pour trois ans (2019-2021) une Opération collective de modernisation du commerce et des services (OCM) pour les communes de Flers Agglo notamment. Un dispositif officiellement lancé lundi 18 novembre par les élus du Pôle d’Équilibre Territorial et Rural (PETR) du Pays du Bocage, de la Région Normandie et Mme la Préfète de l’Orne.

Christophe Péan, du magasin Game cash à Flers, a été l’un des premiers bénéficiaires du dispositif OCM à l’occasion du transfert de son commerce.

Christophe Péan, du magasin Game cash à Flers, a été l’un des premiers bénéficiaires du dispositif OCM à l’occasion du transfert de son commerce.

Sources de dynamisme économique, patrimonial, culturel et social, les villes petites et moyennes connaissent parfois des difficultés d’attractivité, ou de vitalité commerciale. Et pourtant, cette vitalité est essentielle car elle profite à l’ensemble de leur bassin de vie. Afin de conforter le rôle de moteur de développement du territoire des villes moyennes, le PETR et Flers Agglo ont considéré que l’Opération collective de modernisation du commerce et des services (OCM) pouvait être un outil fort de redynamisation.

Dans un territoire essentiellement rural, à l’image de beaucoup de régions françaises, le commerce et les services de proximité constituent un enjeu essentiel de la vitalité et de l’apport de nouveaux habitants. Ils constituent un facteur fort d’aménagement et de maillage du territoire.

L’OCM qui s’adresse essentiellement aux commerces, permet d’apporter une aide financière directe aux commerçants pour moderniser leur commerce, mais aussi aux collectivités, notamment rurales, pour l’achat de fonds, de surfaces commerciales de centres-bourgs afin de « remettre » sur le marché des commerces fermés.
L’OCM peut aussi aider financièrement au fonctionnement des unions commerciales, voire à la mise en place de managers de centres-villes.

OCM pour qui ?
– commerces de centre-ville dont le chiffre d’affaires est inférieur à un million d’euros et dont la surface de vente est inférieure à 400 m2
– commerces assurant un service aux particuliers

Sophie a choisi le décor et suivi l'évolution des travaux

Anne-Sophie Saint-Martin a pu doubler la surface de son salon de coiffure Sophie’Styl à La Ferté-Macé.

OCM quel financement ?
– Aides à la modernisation et au maintien des commerces
– 20% du montant des travaux, plafonnés à 10 000 €, de subvention
– Paiement quand les travaux sont terminés sur présentation des factures

OCM quels financeurs ?
– l’État fonds Fisac (Fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce), la Région dans le cadre du contrat d’aménagement du territoire signé avec Flers Agglo et le PETR du Pays du Bocage et le Département (dispositif OCM)
– Au total, pour le Pays du bocage, près de 800 000 € seront consacrés aux travaux de modernisation des commerces

OCM comment ?
– Le PETR est l’interlocuteur et le guichet unique pour les commerçants ayant un projet de rénovation d’un commerce existant (modernisation, extension) ou de transfert sur un autre site
– Accompagnement tout le long du projet ; orientation vers d’autres services pour montage du dossier ; accompagnement/articulation avec d’autres dispositifs.

Une opération qui ne peut que renforcer la belle énergie et les beaux projets du territoire que constitue le PETR du Pays du Bocage.

+) Plus d’informations :
PETR du Pays du Bocage – Pôle services de Flers Agglo – 35 rue Saint-Sauveur – 61100 Flers : Anaïs Pien Reydellet 06 31 84 60 13 ou 02 33 38 65 60

En chiffres

26Sur Flers Agglo, 26 dossiers ont été présentés pour 1 856 922,83 € d’investissements (1 474 916,21 € éligibles) et 129 660,17 € de subventions attribuées. Les dossiers se répartissent entre Flers 17, La Ferté-Macé 3, Athis-de-l’Orne 1, La Lande-Patry 1, Messei 1, Saint-Georges-des-Groseillers 2, La Chapelle-au-Moine 1.

23/26
En France, les villes moyennes concentrent 23 % de la population française et 26 % de l’emploi.