COVID-19 :
toutes les infos
sur l'agglo
A-A+MailImprimer+

Des élèves plantent une centaine d’arbres à Flers

Modifié le 06/04/2021

Vendredi 2 avril, des élèves des écoles primaires La Fontaine et Roland à Flers ont planté une centaine d’arbres et arbustes sur la zone de la coulée verte de la La Fouquerie ainsi que sur les berges de la Vère derrière le château.
Ces deux chantiers ont été réalisés avec l’aide du service municipal des Espaces verts. Ils s’inscrivent dans le cadre de la politique de la restauration des cours d’eau sur Flers Agglo.

Les bouleaux en arrière-plan seront détruits en septembre 2021, afin que les engins opuissent accéder aux abords de berge.

Les bouleaux en arrière-plan seront détruits en septembre 2021, afin que les engins opuissent accéder aux abords de berge.

Coulée verte de La Fouquerie

La dernière tranche des travaux de la coulée verte de La Fouquerie va démarrer avec la plantation d’une prairie et d’arbres le long du cours d’eau.

Le 17 décembre 2020 ouvrait au public le cheminement de la coulée verte de La Fouquerie, située à Flers entre le quartier Saint-Sauveur et le camping. Plus d’un an de travaux a été nécessaire pour que cet espace de 7 hectares retrouve son aspect naturel. Le cours d’eau de La Fouquerie, qui était peu visible, a pu refaire surface sur 230 mètres linéaires. Les premiers poissons ont été aperçus cet hiver sur les parties de cours d’eau restaurées.

La dernière tranche de ce chantier est de semer une végétation herbacée adaptée aux différents faciès du terrain (zones humides, prairie fleurie adaptée) et de replanter des arbres le long du cours d’eau.

Ce travail est prévu début d’avril. La replantation d’arbres a commencé fin mars et se poursuivra jusqu’à mi-avril. En tout environ 340 arbres et 1 200 plantes hélophytes seront plantés sur le secteur de La Fouquerie.

Vendredi 2 avril 2021, des élèves de l’école publique La Fontaine de Flers ont participé au chantier en plantant une cinquantaine d’arbres en plus de ceux plantés par une entreprise. Une démarche éducative pour les sensibiliser à leur environnement.

« On trouvait important que des enfants participent à ce chantier. Ce lieu est avant tout pour eux », Omar Ayad, vice-président en charge du Développement durable et de l’environnement.

Les objectifs de ces plantations sont multiples :
– Il s’agit de recréer un écosystème naturel autour du cours d’eau. Les arbres serviront d’habitat pour la faune et la flore. Ils feront venir des insectes qui attireront des oiseaux, des amphibiens… Les racines en berge du cours d’eau serviront d’abri et de cache pour les poissons.
Les arbres apporteront de l’ombrage et limiteront le réchauffement du ruisseau. Ils permettront de créer, à terme, plus de fraîcheur au niveau de la coulée verte.
– Les arbres permettront d’améliorer la qualité de l’air et de maintenir les sols.
– Du point de vue esthétique, les arbres amélioreront la qualité paysagère du site.

Pour faciliter l’accueil des promeneurs, cinq bancs et deux tables ont été installés.

A la suite de ces plantations, des panneaux pédagogiques seront réalisés en partenariat avec l’école La Fontaine et le CPIE des Collines normandes pour informer les promeneurs.

Il est également prévu de mettre en place des nichoirs à oiseaux et à chauve-souris pour pallier au manque de cavité naturelle à la jeunesse des arbres.

Enfin un travail d’éducation à l’environnement est en cours au collège Jean-Monnet. Les élèves vont concevoir des pochoirs « Ici commence la mer… » qui seront peints à proximité des bouches d’égouts (réalisation prévue au dernier trimestre 2020/2021).

L’ensemble de ces travaux est subventionné par l’Établissement Public Foncier de Normandie (EPFN), l’Agence de l’Eau Seine-Normandie et l’État dans le cadre du dispositif Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV).

Plantation sur les berges de la Vère autour du château de Flers

2021 04 02 Plantation arbres berges château de Flers (18)Une vingtaine d’espèces d’arbres va être plantée derrière le château de Flers autour des berges de la Vère sur la parcelle située entre le château et l’avenue de la Libération.

Afin de favoriser la biodiversité, il a été choisi de planter cinquante pieds d’arbres d’espèces locales adaptées aux bords des cours d’eau : merisier, chêne pédonculé, érable sycomore, frêne commun, tilleul à petites feuilles, charme, érable champêtre, bouleau verruqueux, pommier sauvage, saule marsault, saule cendré, viorne obier, viorne lantane, cornouiller sanguin, cornouiller mâle, fusain d’Europe, prunellier, bourdaine, noisetier, sureau noir, aubépine épineuse.

Les arbres seront plantés le long du ruisseau (bras de décharge des étangs du château) et des clôtures seront ensuite mises en place pour permettre le pâturage des chevaux du club hippique de Flers.

Vendredi 2 avril 2021, des élèves de l’école publique Roland de Flers ont participé au chantier de plantation dans le cadre d’une démarche éducative.

« Nous souhaitons sensibiliser les enfants qui vivent à proximité de ces deux sites. » explique Leïla Hardy, maire-adjointe en charge de l’éducation et à l’initiative de ces deux chantiers avec les écoles.

Actuellement douze peupliers sont présents le long du ruisseau mais une partie va être abattue (chantier prévu en septembre 2021) car leur état sanitaire est préoccupant. Ils pourraient tomber sur le moulin ou le bâtiment des boulistes. De plus, le peuplier n’est pas une espèce naturellement présente le long des cours d’eau. En revanche, les aulnes morts seront conservés car ils servent d’abri et de nourriture pour les insectes, les oiseaux, les chauves-souris présents sur le site.

Les objectifs de ces plantations sont multiples :
– Il s’agit de recréer un écosystème naturel autour du cours d’eau. Les arbres serviront d’habitat pour la faune et la flore. Ils feront venir des insectes qui attireront des oiseaux, des amphibiens… Les racines en berge du cours d’eau serviront d’abri et de cache pour les poissons.
– Les arbres apporteront de l’ombrage et limiteront le réchauffement du ruisseau. Ils permettront de créer, à terme, plus de fraîcheur au cours d’eau et ainsi lutter contre le réchauffement climatique.
– Les arbres permettront d’améliorer la qualité de l’air et de maintenir les sols.
– Du point de vue esthétique, les arbres amélioreront la qualité paysagère du site.

Pour protéger les arbres et permettre le pâturage de la parcelle, une clôture électrique va être installée.

Coût des travaux :
Les travaux de restauration-entretien de cours d’eau sont subventionné à hauteur de 80%  (60% par l’Agence de l’eau Seine-Normandie et 20% par la Région Normandie et le FEADER).
Le reste à charge de 20% est pris en charge par Flers Agglo. Ici, les travaux d’abattage de clôture et de plantation sont de 4 176 € TTC soit un reste à charge de 835,20 € TTC pour cette opération.