21/03/2022
Partager sur

Les premiers travaux démarrent dès ce mois de juin 2022 sur la zone du Plancaïon, derrière la gare de Flers.
Ce secteur, qui accueillaient autrefois les usines de La Blanchardière et de la Butte-aux-Loups, est destiné à accueillir des activités commerciales, dont le transfert du centre commercial E.Leclerc, des activités de loisirs ou de services, voire de l’habitat. « Ce sera l’un des plus gros chantiers de Flers depuis la Reconstruction », a précisé Yves Goasdoué, maire de Flers et président de Flers Agglo, lors d’une réunion qui s’est tenue en mars, en présence des riverains, habitants et chefs d’entreprise.

Un projet environnemental

C’est tout un quartier qui va changer. Le projet intègre également des préoccupations environnementales avec le traitement du cours d’eau du Plancaïon qui sera rouvert, partiellement ou totalement, et ses berges aménagées. Une zone d’expansion de crue sera créée pour lutter contre les inondations en particulier pour prévenir les débordements des étangs du château de Flers.
Des cheminements pour les piétons sont prévus à proximité du cours d’eau dit du Plancaïon pour d’un côté rejoindre la Bissonnière, dans le quartier Saint-Michel, de l’autre, le centre-ville et le parc du château avec la construction d’une passerelle au-dessus des voies ferrées.
Les travaux préparatoires sur les réseaux d’électricité, de téléphonie et d’eaux (potables, usées et pluviales) commencent par la rue du Parc et une partie de la rue de La Fonderie, en juin. Les réseaux aériens seront enfouis. Rue Durrmeyer, ces travaux commenceront en janvier 2023. La partie de la rue de la Fonderie, comprise entre la rue de la Blanchardière et la rue Durrmeyer, devrait être supprimée après l’organisation d’une enquête publique spécifique.

La population associée

Les aménagements sur la voirie (cheminements pour les piétons et cyclables), les espaces verts et le remplacement de l’éclairage sont prévus en 2023, rue de La Fonderie et rue du Parc. La rue Durrmeyer « changera de physionomie », dès 2024. Un caractère urbain et paysager lui sera donné. Une piste cyclable sera créée qui permettra, à terme, de relier la rue Schnetz à l’avenue de Verdun. Il est également prévu l’implantation d’un arrêt de bus. Les autres aménagements seront décidés en concertation avec la population.
Les travaux seront regroupés pour réduire les délais d’intervention et ainsi éviter au maximum les nuisances pour les usagers. Les rues pourraient être temporairement fermées et des microcoupures d’eau sont à prévoir. Des référents chantier seront désignés que les riverains pourront contacter au besoin.
La population sera associée aux différents aménagements. « Sur cette période de 3 à 4 ans, nous allons garder le contact avec les habitants et les entreprises. Nous devons faire ça ensemble », a conclu Yves Goasdoué.
Les travaux vont débuter par la rue du Parc, dès ce mois de juin.