A-A+MailImprimer+

Une passe à poissons sur la Visance

Modifié le 15/03/2017

A l’automne 2016, dans le cadre des mesures compensatoire du barrage de la Visance, Flers Agglo a réalisé une passe à poissons sur la Visance, au moulin de la Ville à La Lande-Patry.

De manière à fractionner la chute, 5 rampes de 6 m de long séparées par des bassins de repos de 3 m de long ont été réalisées. Des enrochements naturels ont été disposés dans ces rampes pour freiner l’écoulement de l’eau et permettre aux poissons de remonter le courant. Une fois terminés, ces aménagements s’intègrent parfaitement dans le paysage à la grande satisfaction des riverains.

De manière à fractionner la chute, 5 rampes de 6 m de long séparées par des bassins de repos de 3 m de long ont été réalisées. Des enrochements naturels ont été disposés dans ces rampes pour freiner l’écoulement de l’eau et permettre aux poissons de remonter le courant. Une fois terminés, ces aménagements s’intègrent parfaitement dans le paysage à la grande satisfaction des riverains.

Ces travaux avaient pour but de permettre aux poissons de franchir une chute d’environ 2,50 m pour accéder à leurs zones de reproduction ou de grossissement en amont. Les espèces ciblées étaient notamment l’anguille et le saumon, tous deux sur la liste rouge des espèces menacées d’extinction selon l’Union internationale pour la conservation de la nature.

La première étape du chantier a été la réalisation d’une pêche de sauvetage par la Fédération de pêche de l’Orne de manière à pouvoir détourner le cours d’eau dans son ancien bief. Cette étape réalisée, les travaux ont pu s’effectuer au sec dans de bonnes conditions.

Les travaux d’un montant d’environ 60 000 € se sont déroulés sur 2 mois de fin septembre à début novembre 2016.

C’est grâce à ce type de travaux que de plus en plus de saumons reviennent dans nos cours d’eau. L’année 2016 a d’ailleurs été une année record. Près de 900 saumons ont été comptés sur l’Orne à la passe à poissons de Feugerolles-Bully au sud de Caen.

Même si quelques saumons ont déjà été aperçus sur la partie basse du Noireau, il reste encore des seuils à aménager pour permettre aux saumons et aux autres migrateurs de recoloniser le bassin du Noireau.

IMG_20170125_152010