A-A+MailImprimer+

Ma Boutique Test, à Flers, s’installe 19 rue de la Boule

Modifié le 06/04/2017

Le commerce, situé à l’angle des rues de la Boule et Henri-Laforest, accueillera, à compter du mois de juin, la première Boutique Test de la Ville de Flers.

Devant la façade de la première boutique Test de Flers (19, rue de la Boule), Céline Lepeltier (Manager centre-ville de la Ville de Flers), René Edon (Propriétaire du magasin) et Anne Gouelibo
(Conseillère entreprise/commerce à la CCI).

Devant la façade de la première boutique Test de Flers (19, rue de la Boule), Céline Lepeltier (Manager centre-ville de la Ville de Flers), René Edon (Propriétaire du magasin) et Anne Gouelibo (Conseillère entreprise/commerce à la CCI).

Si l’activité commerciale retenue ne sera révélée que dans quelques jours, l’emplacement est désormais connu. Le comité de sélection a retenu la proposition de M. René Edon, propriétaire des murs dans lesquels il y a longtemps exercé son activité d’agent immobilier.

Pour la CCI Ouest Normandie, la Ville de Flers et Flers Agglo, ainsi que les professionnels impliqués dans le projet (banque, agent immobilier, expert-comptable et notaire), ce magasin, parfaitement situé en centre-ville, présentait, parmi les cinq candidats, les meilleures garanties pour démarrer une activité.

De bonnes conditions pour démarrer

En effet « conscient  de la problématique de la vacance de commerces en centre-ville et soucieux de donner leur chance à des candidats à l’installation de pouvoir tester leur projet en situation réelle, il m’est apparu nécessaire de leur offrir de bonnes conditions financières pour se lancer », explique René Edon, propriétaire heureux de voir son commerce reprendre vie. « J’ai été 30 ans commerçant à Flers et l’attractivité, la dynamique du centre-ville sont, pour moi, importantes. Lorsque j’ai lu dans la presse la mise en place de l’opération Ma Boutique Test, j’ai tout de suite pris contact avec  la Chambre de Commerce et d’Industrie Ouest Normandie ».

Si l’aménagement sera à la charge des porteurs de projet, René Edon a choisi de demander un loyer progressif et très raisonnable sur les trois ans du bail dérogatoire « afin de les placer dans les meilleures conditions pour se lancer ».

Ouverture prévue en juin

Les porteurs du projet retenus, parmi les dix candidats, seront révélés dans quelques jours. Ils auront près de deux mois pour aménager le magasin et s’installer avant de procéder à l’ouverture en juin. Le bail dérogatoire sera de trois ans, avec la possibilité de le résilier chaque année à la date anniversaire.
Si au terme des trois ans, les nouveaux commerçants souhaitent pérenniser leur activité au même endroit, ils signeront alors un bail commercial classique avec René Edon.