A-A+MailImprimer+

Après les emplois d’avenir et les apprentis, la CAPF accueille 3 services civiques

Modifié le 26/02/2018

En 2013, la Ville de Flers et la Communauté d’Agglomération du Pays de Flers (CAPF) se sont engagées dans une démarche d’aide à l’insertion de jeunes dans le monde du travail. Les deux collectivités ont conjugué les dispositifs existants pour créer un effet de levier maximum sur le territoire : emplois d’avenir, services civiques, contrats d’apprentissage.

Loïc et Tiffany en service civique à la Maison d'activités Emile-Halbout

Loïc et Tiffany en service civique à la Maison d'activités Emile-Halbout

La première phase de cette démarche s’est traduite, en octobre 2013,  par l’accueil de 25 jeunes embauchés dans le cadre d’emplois d’avenir et de contrats d’apprentissage. C’est un moment important pour les deux collectivités qui se sont engagées dans un processus relativement nouveau pour elles en embauchant, par exemple, des jeunes en apprentissage.

Ces contrats, synonymes de premiers pas dans le monde du travail, viennent de connaître un prolongement avec l’arrivée, début octobre 2014, de trois jeunes en Service civique pendant 8 mois.

Le service civique pour les 16 – 25 ans

Le Service Civique, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme, est un engagement volontaire de 6 à 12 mois pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’interventions reconnus prioritaires pour la Nation : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport. Les missions sont indemnisées 573 euros par mois. Cette gratification est forfaitaire et réglée à 80% par l’Etat.

CAPF : 3 services civiques

La Maison d’activités Emile-Halbout accueille un correspondant Prévention et Education à la santé, celle de Saint-Michel un ambassadeur de l’eau et le Point Information Jeunesse (PIJ) un correspondant Projets jeunes.
Un accompagnement pour faciliter le déroulement de la mission est proposé. Il s’agit d’une phase de préparation et d’accompagnement dans la réalisation de la mission, d’une formation civique et citoyenne et d’un appui à la réflexion sur le projet d’avenir.

4 questions à Loïc, Tiffany et Thomas

– Connaissiez-vous, avant de postuler, le service civique ? Si oui comment ?
Loïc : Oui, je connaissais de nom, mais je ne savais pas vraiment ce que c’était exactement.
Tiffany : Non, pour ma part je n’en avais jamais entendu parler.
Thomas : Oui, j’en avais déjà entendu parler par des gens que je connaissais.

– Qu’est-ce qui vous motive dans le service civique ?
L : Le fait de travailler avec des jeunes, le cadre de travail, un tremplin qui pourrait me donner des réponses en vue de reprendre mes études dans ce milieu.
Ti : Le fait que cela pourra m’apporter de l’expérience en vue de passer mon concours d’éducateur spécialisé. Cela est en parfaite adéquation avec mon projet.
Th : C’est un statut intéressant et un excellent tremplin pour le futur, de plus c’est une véritable expérience professionnelle dans le cadre de ma recherche d’un emploi.

Thomas, service civique à la maison d'activités Saint-Michel

Thomas, service civique à la maison d’activités Saint-Michel

– Comment avez-vous eu connaissance de l’offre sur Flers ?
Ti : J’ai eu connaissance du poste de service civique via le GRETA (GRoupement d’ETAblissement).
L : C’est la directrice de la MJC qui m’a parlé du Service Civique, la connaissant depuis la 3e, elle m’a  incitée à me renseigner.
Th : J’ai eu connaissance de cette offre en allant tout simplement sur le site internet service-civique.gouv.fr.

– Qu’attendez-vous de cette mission ?
Ti : Tout d’abord m’enrichir professionnellement, acquérir de l’expérience et bien sûr m’épanouir dans mon nouveau travail.
L : J’espère trouver ma voie professionnelle grâce à ce service civique. J’ai fait plusieurs essais dans divers domaines qui se sont révélés infructueux. C’est pour moi une chance de découvrir un secteur d’activité qui me plait vraiment et d’acquérir une expérience professionnelle.
Th : Ayant fait un BTS sur les métiers de l’eau et une licence eau et environnement, cette mission correspondait parfaitement à mon profil. De plus, un service civique c’est une expérience longue et enrichissante, d’une durée supérieure à un stage.
Autre intérêt de cette mission, je gère moi-même mon projet. Cette autonomie me permet d’acquérir plus rapidement de l’expérience et donc de mieux appréhender mon futur métier.