A-A+MailImprimer+

3,4 millions d’euros de fonds européens pour le Pays de Flers

Modifié le 04/10/2016

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie et Yves Goasdoué, Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Flers, ont signé ce jour une convention portant sur les Investissements Territoriaux Intégrés (ITI – FEDER), les fonds européens au service de la stratégie du développement urbain durable. Dans ce cadre, 3,4 millions d’euros de fonds européens seront alloués à la communauté d’agglomération du Pays de Flers.

Yves Goasdoué, Président de la CAPF, a accueilli en mairie de Flers, le sous-préfet d’Argentan, Pascal Vion et le président de la Région Basse-Normandie, Laurent Beauvais, pour la signature, vendredi 21 août, de la convention portant sur les Investissements Territoriaux Intégrés (ITI – FEDER), les fonds européens au service de la stratégie du développement urbain durable. (crédits photos : Région Basse Normandie)

Yves Goasdoué, Président de la CAPF, a accueilli en mairie de Flers, le sous-préfet d’Argentan, Pascal Vion et le président de la Région Basse-Normandie, Laurent Beauvais, pour la signature, vendredi 21 août, de la convention portant sur les Investissements Territoriaux Intégrés (ITI – FEDER), les fonds européens au service de la stratégie du développement urbain durable. (crédits photos : Région Basse Normandie)

Suite à un appel à projets lancé en juin 2014, la Région, autorité de gestion des fonds européens 2014-2020, a choisi d’élargir le financement des stratégies de développement urbain par le FEDER aux principales intercommunalités bas-normandes. Celles-ci ont dû choisir au moins trois des cinq thématiques suivantes : foncier, transport durable, numérique, pépinière d’entreprises, réhabilitation à vocation énergétique de logements sociaux.

Le Pays de Flers a présenté un projet pour lequel 3,4 millions d’euros seront alloués qui pourront potentiellement financer :

– les transports et l’intermodalité (création d’une plateforme multimodale en centre-ville de Flers en faisant fonctionner ensemble les bus urbains, les bus verts et ceux du Conseil Départemental, les piétons, les cyclistes et les automobilistes)

– la réhabilitation de logements locatifs sociaux d’Orne Habitat et du groupement Logis Familial /SAGIM (dont le quartier Saint-Michel notamment) : en participant aux réflexions et aux plans stratégiques d’intervention des bailleurs sur le parc de logements afin d’éviter l’envolée du coût des charges sur les loyers sociaux.

– le traitement des friches (ex La Planchette, la coulée verte, le Pôle associatif Lehugeur-Lelièvre, réhabilitation du gymnase sur le champ de Foire afin de compléter l’offre offerte par le Forum et du site SONOFOQUE)

– le numérique (services aux usagers) : e-administration (paiement en ligne, suivi des factures avec Ville et CAPF), l’apprentissage en ligne, télésanté, transformation de la Karta+ en pass numérique et animation des bains douches

L’heure de la signature de la convention pour le Président de la CAPF.

L’heure de la signature de la convention pour le Président de la CAPF.

En Basse-Normandie, six territoires (deux communautés urbaines, trois agglomérations et une communauté de communes), sélectionnés par la Région Basse-Normandie, bénéficieront au total de 40 millions d’euros de crédits européens, dans le cadre des « Investissements territoriaux intégrés (ITI) », enveloppe du Fonds européen de développement régional (FEDER), consacrée au développement des projets dans les territoires urbains :
• Communauté d’Agglomération de Caen-la-Mer : 24,5 millions d’euros, dont potentiellement 15 millions d’euros pour le développement du tram
• Communauté Urbaine de Cherbourg : 5 millions d’euros
• Saint-Lô Agglomération : 1,24 million d’euros
• Communauté Urbaine d’Alençon : 2,5 millions d’euros
• Communauté d’Agglomération du Pays de Flers : 3,4 millions d’euros
• Lisieux Intercom (Communauté de Communes de Lisieux – Pays d’Auge – Normandie) : 3,38 millions d’euros